Partie VIII. Superviser un serveur ESXi
Précédent ACCUEIL
Suivant

VIII. SUPERVISER UN SERVEUR ESXi

Les manipulations qui suivent sont réalisées sur le serveur de supervision Icinga (Distribution CentOS 6.3).

8.1 - Les dépendances pour la CentOS

Les paquets suivants doivent être installés :

# yum install openssl-devel libxml2-devel perl-URI perl-CPAN perl-Archive-Zip \
  perl-class-MethodMaker perl-SOAP-Lite perl-XML-SAX perl-XML-NamespaceSupport \
  perl-XML-LibXML perl-Data-Dump uuid-perl libuuid-devel uuid-devel

8.2 - Mettre à jour PERL "URI" et installer PERL "Nagios::Plugin"

Tapez les commandes suivantes :

# perl -MCPAN -e shell
cpan> install URI
cpan> install Nagios::Plugin
cpan> exit

8.3 - Télécharger et installer "VMware vSphere Perl SDK"

Le composant "VMware vSphere Perl SDK" existe sous différentes versions. La version utilisée ici est la 4.1. Vous pouvez essayer une version plus récente si votre système Linux est conforme aux prérequis de VMware.

Le site Internet des composants  "VMware vSphere Perl SDK" se trouve à l'adresse : http://www.vmware.com/support/developer/viperltoolkit/.

Positionnez-vous dans le répertoire [/usr/local/src/] puis téléchargez l'archive "VMware-vSphere-Perl-SDK-4.1.0-254719.tar.gz". Décompressez l'archive :

# cd /usr/local/src
# tar xvzf VMware-vSphere-Perl-SDK-4.1.0-254719.tar.gz

Positionnez-vous dans le répertoire [vmware-vsphere-cli-distrib] puis lancez la configuration de l'application.

# cd vmware-vsphere-cli-distrib
# ./vmware-install.pl
  Creating a new vSphere CLI installer database using the tar4 format.
  Installing vSphere CLI
  Installing version 254719 of vSphere CLI
  You must read and accept the vSphere CLI end User Licence agreement to continue.
  Press enter to display it.
  ..........................
  Do you accept? (yes/no)

Tapez "yes" puis touche [Entrée].

  In which directory do you want to install the executable files? [/usr/bin]

Appuyez sur la touche [Entrée] pour accepter le répertoire proposé par défaut.

note Note

A ce stade de l'installation, vous ne devez avoir aucun message d'erreur. Dans le cas contraire - problème de compatibilité avec perl - vous devez le régler avant de poursuivre ...

8.4 - Installer le plugin "check_vmware_api.pl"

Site internet pour le plugin "check_vmware_api.pl" : git://git.op5.org/nagios/op5plugins.git/.

Exécutez les commandes suivantes :

# cd /usr/local/src
# git clone git://git.op5.org/nagios/op5plugins.git
# cd op5plugins
# cp check_vmware_api.pl /usr/local/icinga/libexec/
# cd /usr/local/icinga/libexec/
# chown icinga:icinga check_vmware_api.pl
# ln -s check_vmware_api.pl check_esxi
# cd /
note Note

GIT est un logiciel de gestion de versions. Il a été créé par Linux Torvalds et il est distribué selon les termes de la licence publique générale GNU version 2.

8.5 - Test de connecvité du SDK

Testez le fonctionnement entre le serveur ESXi et le serveur de supervision Icinga par les manipulations suivantes (À faire sur le serveur de supervision) :

# cd /usr/lib/vmware-vcli/apps/general
# ./connect.pl --url https://<Adresse IP du serveur ESXi>/sdk/webService

Vous devez avoir un message : TEST OK.

8.6 - Test de fonctionnement du plugin "check_vmware_api.pl"

Ce test permet de vérifier le fonctionnement du plugin "check_vmware_api.pl" (ou check_esxi) avec le serveur ESXi via un compte de supervision "icinga" spécifique (Droit de lecture uniquement). Cf. "Créer un compte pour Icinga".

# cd /usr/local/icinga/libexec/
# ./check_esxi -H <IP ESXi> -u icinga -p password -l runtime -s status

Si tout fonctionne, vous obtenez : "CHECK_ESXI OK - overall status=green".

8.7 - Le fichier "resource.cfg"

Nous devons compléter ce fichier avec le compte et le mot de passe du compte de supervision. N'oubliez pas que ce compte doit exister dans la base des utilisateurs du serveur ESXi. Dans notre exemple, il s'agit du compte "icinga" et du mot de passe "password".

Modifiez le fichier [/usr/local/icinga/etc/resource.cfg] :

# $USER1$=/usr/local/icinga/etc/resource.cfg
# $USER2$=icinga
# $USER3$=password

Redémarrez Icinga :

# service icinga restart

8.8 - Créer les commandes ESXi pour Icinga dans NagiosQL

Pour superviser un serveur ESXi, vous devez créer les commandes dans NagiosQL. La syntaxe de chaque commande est disponible sur le site Internet : http://www.op5.com/how-to/monitoring-vmware-esx-3-x-esxi-vsphere-4-and-vcenter-server/.

Menu "Commandes" => "Définitions".

Cliquez sur le bouton "Ajouter".

Tableau 1 - Commande "check_esxi_cpu"

Rubriques Valeur
Commandes* check_esxi_cpu
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l cpu -s usage -w $ARG1$ -c $ARG2$
Type de commande Commande de test
Groupe d'accés Accès sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tenez compte du tableau ci-dessus puis cliquez sur le bouton "Sauvegarder".

Réalisez les mêmes manipulations pour les commandes suivantes :

Tableau 2 - Commande "check_esxi_memory"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_memory
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l mem -s usage -w $ARG1$ -c $ARG2$
Type de commande Commande de test
Groupe d'accés Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 3 - Commande "check_esxi_net"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_net
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l net -s usage -w $ARG1$ -c $ARG2$
Type de commande Commande de test
Groupe d'accés Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 4 - Commande "check_esxi_status"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_status
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l runtime -s status
Type de commande Commande de test
Groupe d'accès Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 5 - Commande "check_esxi_issues"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_issues
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l runtime -s issues
Type de commande Commande de test
Groupe d'accès Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 6 - Commande "check_esxi_swap"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_swap
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l mem -s swap -w $ARG1$ -c $ARG2$
Type de commande Commande de test
Groupe d'accès Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 7 - Commande "check_esxi_vmfs"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_vmfs
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l vmfs -s $ARG1$ -w "$ARG2$:" -c "$ARG3$:"
Type de commande Commande de test
Groupe d'accés Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 8 - Commande "check_io_read"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_io_read
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l io -s read -w $ARG1$ -c $ARG2$
Type de commande Commande de test
Groupe d'accés Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Tableau 9 - Commande "check_io_write"

Rubriques Valeur
Commande* check_esxi_io_write
Ligne de commande* $USER1$/check_esxi -H $HOSTADDRESS$ -u $USER2$ -p $USER3$ -l io -s write -w $ARG1$ -c $ARG2$
Type de commande Commande de test
Groupe d'accés Accés sans restriction
Enregistré A cocher
Actif A cocher

Menu "Outis" => "Contrôle de Nagios"

Cliquez sur les quatre boutons.

8.9 - Créer les services ESXi pour Icinga dans NagiosQL

Après la création des commandes, vous devez créer les services correspondants et les associer au serveur ESXi.

Menu "Supervision" => "Servicess".

Tableau 1 - Le service "esxi_cpu"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_cpu
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi CPU Usage
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_cpu
$ARG1$ 80
$ARG2$ 90
Nom du modèle generic-service

Tableau 2 - Le service "esxi_memory"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_memory
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi Memory Usage
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_memory
$ARG1$ 80
$ARG2$ 90
Nom du modèle generic-service

Tableau 3 - Le service "esxi_net"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_net
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi Net Usage
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_net
$ARG1$ 102400
$ARG2$ 204800
Nom du modèle generic-service

Tableau 4 - Le service "esxi_status"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_status
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi Runtime Status
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_status
Nom du modèle generic-service

Tableau 5 - Le service "esxi_issues"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_issues
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi Runtime Issues
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_issues
Nom du modèle generic-service

Tableau 6 - Le service "esxi_swap"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_swap
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi Swap Usage
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_swap
$ARG1$ 80
$ARG2$ 90
Nom du modèle generic-service

Tableau 7 - Le service "esxi_vmfs"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_vmfs
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi VMFS Storage
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_vmfs
$ARG1$ datastore1
$ARG2$ 15%
$ARG3$ 10%
Nom du modèle generic-service

Tableau 8 - Le service "esxi_io_read"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_io_read
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi IO Read
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_io_read
$ARG1$ 40
$ARG2$ 90
Nom du modèle generic-service

Tableau 9 - Le service "esxi_io_write"

Rubriques Valeur
Nom de configuration esxi_io_write
Hôtes (*) esxi
Description du service * ESXi IO Write
Enregistré A cocher
Actif A cocher
Commande de test * check_esxi_io_write
$ARG1$ 40
$ARG2$ 90
Nom du modèle generic-service

Menu "Outis" => "Contrôle de Nagios"

Cliquez sur les quatre boutons. Observez le résultat dans Icinga.

Figure 36 - Icinga - Service Status Details For Host 'esxi'

Icinga - Services Status Details For Host esxi


Auteur : Stéphane Maas / 2013-2017
Précédent ACCUEIL Suivant